À la découverte de la cuisine vietnamienne

 

On dit souvent qu’on ne connaît jamais vraiment un pays avant d’avoir goûté à sa cuisine, le Vietnam ne fait pas exception à cette règle ! La cuisine vietnamienne ce n’est pas seulement une dégustation de plats, c’est aussi la découverte d’un pays, de ses traditions et de la vie de la population locale.

Avec plus de 500 plats nationaux, le Vietnam saura ravir vos papilles. Riches et diversifiés, les plats vietnamiens sont en plus d’être bon, pauvres en calories.

 

cuisine vietnamienne - circuit vietnam

 

Au Vietnam, de nombreux plats sont faits à base de riz. Ce céréale a une place essentielle dans la gastronomie vietnamienne et se cuisine de plusieurs façons.  La sauce « nuoc mam » fait également partie intégrante de la culture Vietnamienne. Sauce fabriquée à base d’anchois macérés dans la saumure, elle donne un petit goût salé à vos mets. Les vietnamiens en raffolent !

La cuisine Vietnamienne est exquise, mais en plus de cela, peu onéreuse.

En longeant les rues, vous verrez de nombreuses petites échoppes dégageant des odeurs alléchantes. Vous pourrez vous y restaurer et déguster les nombreux mets, le tout sur de petits tabourets.

Vous pourrez également trouver dans les grandes villes comme Hanoi ou Ho Chi Minh, de grands restaurants dits« gastronomiques ». Au Vietnam, on dit  que la taille des chaises du restaurant est proportionnelle au prix des mets qu’il propose. Plus les chaises sont grandes, plus le prix est important.

  • Au petit déjeuner, les vietnamiens ont pour habitude de déguster du Pho (au bœuf ou au poulet), ou du riz gluant. Des mets consistant pour tenir bien la journée.
  • Le déjeuner se constitue essentiellement de 3 plats : riz-légumes-viande ou poisson.
  • Le diner est quant à lui composé comme le déjeuner.

Les Vietnamiens ont pour habitude de partager leurs plats. Ainsi tous les plats sont ramenés sur la table,  chacun se sert à sa guise à l’aide de ses baguettes et de son bol. Vous verrez que sur chaque menu, le poisson et la viande sont présent. C’est le principe du Ying et du Yang.

Cependant, le sucré n’est pas courant dans la culture vietnamienne. Les desserts sont rares, et encore plus les pâtisseries. Les desserts se composent souvent de graines de lotus, de haricots blancs, de maïs, le tout servies avec de la glace pilée, baignant dans le lait de coco. Les fruits sont également très appréciés au Vietnam. Banane, ananas, pastèque, fruit de la passion, fruit du dragon, jaquier, mangue, ils disposent d’une grande variété de fruits.

Les boissons

  • Le thé se déguste tout au long de la journée et en toute occasion.

 

le the vert - cuisine vietnamienne - circuit vietnam

(Source: chebuptancuong.com)

  • Le café se filtre individuellement, tasse par tasse à l’aide d’un petit filtre en métal. Le café est fort, il peut se boire chaud ou froid.

 

cafe vietnamien - cuisine vietnamien - circuit vietnam

(Source: caphetree.vn)

  • Les jus de fruits frais sont pressés devant vous, pour une dégustation fraiche et vitaminée.

 

jus de fruit - cuisine vietnamienne - circuit vietnam

(Source: dantri.vn)

  • Les bières sont très appréciées au Vietnam. Les plus connues sont la Bia Hanoi et la Saigon Bia.

 

bia hoi - bière vietnam - circuit vietnam

Les caractéristiques régionales

Comme pour les saisons, la gastronomie vietnamienne est différente selon si vous vous trouvez au Nord, au Centre et au Sud.

  • Au Nord : La cuisine du  Nord se caractérise par des mets au goût relativement salé, si on la compare à celle du Sud. Les soupes et les grillades de bœuf y sont très appréciées. Les légumes se mangent fermes, ébouillantés et poêlés. Le Pho fait bien évidemment parti intégrante de la culture Nord Vietnamienne.
  • Au Centre : La cuisine y est aigre, douce, et plus pimentée. Le centre abritait autrefois la Cours Impériale, exigeante et raffinée, ainsi qu’un grand nombre de pêcheurs. La terre étant peu fertile, la cuisine s’est tournée vers les richesses de la mer
  • Au Sud : La cuisine du Sud est plus sucrée que les autres régions du Vietnam. On ajoute souvent aux plats du lait de coco, et on les aromatise avec du basilic, de la menthe ou de la coriandre. Les spécialités du Sud sont les nêms et les rouleaux de printemps.

 

Gastronomie de rue

Vous serez également étonnés de manger dans ces petits restaurants de rue, typiques du Vietnam, ou bien de voir les vietnamiens manger une soupe de bœuf le matin, toutes ces habitudes alimentaires sont typiques du Vietnam et en découvrant cette cuisine, vous découvrirez la vie de tout un pays.

La première chose à savoir, c’est que la meilleure nourriture se trouve dans la rue. Lors d’un circuit au Vietnam, vous ne pourrez pas passer à côté de ces petits restaurants de rue qui proposent de l’excellente cuisine à un prix plus que raisonnable (environ 30 00 VND pour une soupe soir 1 euro).

Il y a une variété de plats à découvrir mais attention à ne pas passer à côté des spécialités ! On vous fait un récapitulatif de tout ce qu’il ne faut absolument pas manquer !

 

le pho - circuit vietnamLa soupe PHO : la spécialité du Vietnam ! Au bœuf, au poulet ou légumes, il y en aura pour tous les goûts ! Il s’agit d’un bouillon aromatisé aux épices avec des nouilles de riz et une viande au choix. Le plus de ce plat c’est l’assaisonnement qui donne à cette spécialité un goût si délicieux. A ne surtout pas manquer !

bun cha vietnam - cuisine vietnamienne - circuit vietnamLe bun cha : plat de la capitale du Vietnam, Hanoi. Le principe est simple, vous avez un bouillon aromatisé dans lequel se trouvent des morceaux de porcs grillés et fumés.  Vous y rajoutez des nouilles que vous assaisonnez avec le bouillon. Un délice !

 

banh xeo - cuisine vietnamienne - circuit vietnamienneLe Banh Xeo : des crêpes fourrées aux crevettes, le tout frit et roulés dans une feuille de riz. Voilà le concept du Ban Xeo, il s’agit en quelque sorte de la conception de vos propres rouleaux de printemps. A tester

le cafe vietnamien - cuisine vietnamienneLe café : cela peut sembler incroyable pourtant le café est une spécialité au Vietnam. Pourquoi ? Parce qu’on ne le boit pas comme ailleurs. Tout d’abord vous avez le café noir, il est extrêmement fort mais parfumé, le goût est particulier mais tout de même excellent ! Vous pouvez aussi trouver des variantes du café notamment le egg coffee, il s’agit d’un café noir avec une mousse aux œufs. A première vue cela semble être un mélange assez étonnant mais la mousse aux œufs à un goût sucré qui apporte de la douceur à ce café. Enfin, autre variante du café le café au coco, il s’agit de traditionnel café noir auquel on ajoute du lait de coco, excellent mélange !

Sachez qu’au Vietnam, le café ne se boit pas forcément chaud, vous pouvez le demander glacé, ce qui est tout aussi bon !Toutes ces spécialités, vous pourrez les déguster sans modération et à des prix raisonnables !

  • Soupe pho : ~ 30 000VND – ~40 000 VND
  • Bun Cha : 30 000 VND
  • Café : 20 000 VND
    • Egg coffee : 35 000 VND
    • Coconut coffee : 25 000 VND
  • Banh Xeo : 35 000 VND
  • Nem lui : juste 5 000VND

Spécialités du Nord au Sud Vietnam à ne pas rater lors d’un circuit vietnam

Une cuisine raffinée, aigre douce, épicée juste à point, aromatisée de bouquets d’herbes et de condiments.

  • Omni présent, le nuoc-nam :
    Des anchois fermentés dans du sel pendant 6 mois !
  • Le Pho au boeuf, typique de Hanoi
    Le trésor national !
    Dans un bouillon de boeuf, de la viande de boeuf coupée en lamelles très fines, avec des nouilles de riz, persil, coriandre, ciboulette chinoise, gingembre, piment, poivre, avec quelques gouttes de citron vert. Un régal !
    Elle se mange le matin, en guise de petit déjeuner, mais aussi à tous les autres repas.
  • Les nems que l’on appelle nem ran au nord du Vietnam, et chả giò au sud
    Différentes farces : porc, crabe, poulet, crevettes.
    Une galette de riz enveloppe la farce, avec champignons noirs, de vermicelle de soja, de germes de soja, de ciboulette, d’oeuf, d’épices.
    On forme un petite saucisse que l’on fait frire dans de l’huile brûlante. A déguster très chaud, accompagné d’une sauce faite de nuoc mam, de sucre, de citron et de piment.
    Nombreuses variantes selon les régions.
  • La fondue Vietnamienne
    Au centre de la table, une marmite de bouillon chaud où les convives trempent morceaux de viande, morceaux de poisson, fruits de mer, légumes frais, herbes diverses, nouilles.
    Convivialité est le maître mot !
  • Pour une occasion spéciale,
    Chien, serpent…….
  • Le Banh Cuon
    Crêpe de riz enveloppant des ingrédients frits tels que du porc, des champignons, des oignons, du coriandre, des herbes aromatiques, du poivre, à tremper dans une petite sauce aigre douce.
  • Le Banh Bao
    Une boule blanche, sorte de brioche, cuite vapeur et farcie de viandde de porc, oignons et champignons.
  • Les Banh Xeo
    De belles crevettes rouges et des pousses de soja au coeur d’une galette de farine de riz bien jaune, tendre et légère, bien chaude. Accompagnée d’une sauce poisson, citron vert, ail, sucre et piment, Un régal !
  • Fruits de mer
    En abondance, ils se dégustent souvent cuits à la vapeur et accompagnés d’une sauce à base de citron, piment, sel.
  • Le canard laqué
    Miel, épices, sauce soja, ail, serviront à laquer un canard qui cuira doucement au four.
  • Le nougat mou
    Friandise à base de sucre, de cacahuètes non salées, et de graines de sésame.
  • Le Che Dau
    Dessert liquide, à base de haricots, riz gluant, lait de coco. Servi dans un grand verre.
  • Le Che troi nuoc
    Boulette de farine de riz gluant farcie de haricots écrasés servie avec un sirop au gingembre.
  • L’alcool de riz 60°
    Extraite du riz gluant cuit dans l’eau et fermenté avec une levure, puis parfumé de plantes aromatiques.
  • La bière
    Partout au Vietnam, légère et bonne.

Bien entendu il s’agit d’une moyenne, les prix varient en fonction du lieu où vous vous trouvez.

A vos fourchettes !