Anciennement connu sous le nom de Faifo, Hoian est une ville d’à peu près 120 000 habitants se situant dans le centre du Vietnam. Le centre-ville de Hoian est classé au patrimoine mondial de L’UNESCO.

Hoian est une destination qui vous en mettra plein la vue et en vaut le coup d’œil car elle abrite en son sein une multitude de monuments hérités de la présence des français, des japonais, par exemple, qui ont façonnés Hoian. Vous pouvez retrouver le pont japonais, la vieille ville, le village maraicher Tra Que et le musée de la culture de Sa Hyunh. Ces exemples de visites font de Hoian une destination à ne pas manquer lors de votre circuit au Vietnam.

Que faire à Hoi An?

Voici une petite liste des lieux à ne pas rater lors d’un voyage à Hoian :

vieille ville de Hoian - circuit vietnam La vieille ville de Hoian : Vous pourrez y contempler des lanternes multicolores, vous promener à travers les rues aux façades jaunes, qui sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. De plus, tous les soirs un marché aux lanternes est installé au niveau de la rue Nguyen Hoang. L’atmosphère qui règne dans la vieille ville de Hoi An vous transportera au XVI tant la ville est bien conservée. Tout y est d’origine : de la disposition des rues aux anciennes maisons de bois en passant par les édifices religieux. Les petites rues piétonnes animées et extrêmement bien conservées vous donneront l’impression que le temps s’est arrêté.

Le pont japonais - circuit vietnam Le pont Japonais : Le pont japonais est l’attraction phare de Hoian. C’est un pont qui a été construit afin de relier le quartier chinois aux anciennes maisons de la ville. Il s’agit d’un des lieux les plus charmants de la ville de Hoi An car il a su conserver l’intégralité de son charme d’antan. Le bois sombre et robuste qui le constitue ainsi que les sculptures qui ornent le toit en font un lieu extraordinairement beau, hors du temps.

Le village maraicher de Tra Que - Hoian - circuit vietnamLe village maraicher de Tra Que : C’est un petit village écologique situé à Cam Ha, non loin de Hoian. C’est un village où les habitants se lèvent très tôt, environ 5h du matin. Si vous voulez y rencontrer des habitants une fois sur place, nous vous conseillons les horaires suivants (car en dehors, les habitant font une sieste) : vers environ 6-7h du matin puis à partir de 17h.

 

maison phuc kien - circuit vietnam La maison commune de Phuc Kien :Située sur la rue de Tran Phu à Hoian, cette maison communale a été érigée sous le style des pagodes vietnamiennes afin d’honorer les génies et les ancêtres. Les chinois fukienois y organisent occasionnellement des réunions.

Le musée de la culture de Sa Huynh :Ce musée folklorique regorge d’objets retrouvés de l’époque de la civilisation de Sa Hyunh. A l’époque cette maison était l’une des plus grandes de la vieille ville.

 

musée de Sa Huynh - Hoian - circuit vietnam
(Source: baoquangnam.vn)

 

Ile de Cu Lao Cham : Il est possible d’y pratiquer la plongée sous-marine auprès des écoles de plongées présente dans les environs.

 

Cu Lao Cham - Hoian (Source:culaochamtour.com)

Quelle est la meilleure période pour visiter Hoian ?

Hoian est une ville ou la température passe rarement en dessous des 20 degrés. La fraicheur se fait ressentir généralement le soir.

  • La meilleure période pour visiter Hoian est la période du mois de mars à septembre. C’est une période ou il fait beau mais les températures peuvent parfois avoisiner les 40 degrés, ce qui peut être difficilement supportable par les plus jeunes, car c’est aussi la haute saison.
  • Les mois d’octobre et de novembre sont considérés comme la période des pluies a Hoian.
  • De janvier à février les pluies sont moins présentes et le soleil refait son apparition.

Spécialités de Hoian à déguster

  • Cau Lau : C’est LE plat de référence de la ville de Hoian il n’est vendu nulle part ailleurs au Vietnam. Ce sont d’épaisses nouilles de Cao Lau à base de riz, de tranches de porc ainsi que d’herbes aromatiques. Tout cela est servi dans un bouillon car pour le déguster il ne faut pas oublier de mélanger le tout, c’est la tradition !
  • White roses (Banh Bao Vac) : Ce sont des raviolis vietnamiens sous forme de fleurs, d’où le nom, composé de crevettes ou de viande de porc servis avec une sauce.
  • Le Com Ga : Littéralement le nom signifie : riz-poulet. Celui de Hoian a la particularité d’avoir un riz jaune obtenu grâce au curcuma. On y ajoute des herbes aromatisées.
  • Mi quang : Ce plat se compose de nouilles de riz au curcuma, de viande, de crevettes, d’un œuf, d’herbes aromatisées et de noisettes. C’est une spécialité de la région de Qung Nam.
  • Le Banh Xeo : C’est une sorte de crêpe de riz croustillante, composé de crevettes, de viande de porc et du soja.

En consacrant du temps pour la visite de Hoian lors de votre circuit au Vietnam, vous aurez l’occasion de vous immerger dans l’excitation, la culture et l’histoire de la ville.

Et n’oubliez pas de découvrir les alentours de Hoian, dont le sanctuaire de My Son ! De plus, faire un tour en moto ou en vélo est un moyen très sympa pour découvrir les coins reculés ! On vous le garantie vous ne serez pas déçu !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...